Troisième Rêve Théâtre, Cie Michel Tallaron

Les Voyageurs Nocturnes  //  Cycle Immersions 2016*2018 

Le passeur avait bien choisi le lieu de sa fixité. Deux grandes voies s’y croisaient, qui formaient une croix : le fleuve presque droit qui descendait du Nord au Sud ; le chemin tâtonnant qui s’infléchissait et s’immergeait d’Ouest en Est. Il était vraiment situé au milieu des quatre bras d’eau et de terre qui montraient les quatre points cardinaux. Et comme le fleuve se croisait au lieu de sa demeure, ainsi la solitude et la société des hommes se croisaient dans sa vie. Les Voyageurs Nocturnes sont un chant sur la dualité existentielle. Variation pour voix et cordes au croisement du profane et du sacré.

Michel Tallaron, metteur en scène et récitant / Marianne Salmon, récitante / Marie Ruchat, récitante / Anouck Genthon, violon

troisième rêve


Dans les marécages et sur la terre – Tarjei Vesaas  //  Cycle Immersions 2016*2018

Un marécage.   Nu.
Tôt le matin. En attente.

La terre a gémi doucement, il y a des craquements dans la croûte de neige. Qu’est-ce que je vais faire ici, si tôt le matin, avec l’air empli d’un goût de glace…

Voir, seulement voir. Chercher des choses importantes. C’est pour cela. L’œil scrute dans la brume ensoleillée, et se multiplie avec la multitude de petites flaques d’eau où se reflètent le ciel et le vol des oiseaux migrateurs.

Est-ce que je rêve cela ? Constate que je marche ici, que tout ce que je vois et ressens est vrai. La grue danse maintenant. La grue danse à présent. Le marécage a pris un sens nouveau, une dignité cachée. La grue danse.

Elles sont beaucoup plus près qu’avant dans leur danse raide, solennelle mais provocante et farouche. Voir cela. Voir cela une fois, puis plus jamais. Des tressaillements dans le corps. Des tressaillements, des frissons.

Je vois la danse. Elle raconte ma fièvre. L’incroyable arrive là-bas. Quel objet sera plus fascinant qu’un œil scrutant un autre œil. Pas vraiment une histoire. Une attente, et un dénouement.

Michel Tallaron, metteur en scène et récitant / Marianne Salmon, récitante / Benoît Cancoin, contrebasse et objets sonores / Anouck Genthon, violon

IMG_2751