Ensemble Maât

Si l’ensemble Maât porte le nom de la déesse Egyptienne de l’équilibre et de la paix, c’est que son expression collective repose sur ces fondements. Elle est aérienne car refuse les structures tangibles, elle est paisible et équitable puisque les instruments s’appuient les uns sur les autres, font converger leurs timbres pour alimenter un souffle unique, un vent de notes sculpté par des gestes précautionneux. L’air comme élément, mais aussi comme terrain de jeu ; les compositions sont enfouies dans un entrecroisement de sons travaillés dans l’instant, qui tient compte de la topographie des lieux comme le vent se coule entre ses obstacles. La mise en résonance des acteurs de l’ensemble est centrale, et écouter ces cordes, souffles et percussions mêlées relève de l’expérience spirituelle. Un voyage étonnant du silence vers l’harmonie, durant lequel les protagonistes refusent l’initiative au profit d’une lenteur qui se mute peu à peu en poésie suspendue. (Olivier Acosta)

yves-joao-nouck

anouck-gab-alexis

Yves Arques, piano, composition / João Camões, alto / Francisco Cossavella, percussions /Alexis Coutureau, contrebasse /Anouck Genthon, violon /Gabriel Lemaire, saxophones / Damien Poots, guitare / Luise Volkmann, saxophone

Vidéo : KSá